Guérir sa cicatrice pour se sentir de nouveau entier.

 

 

 

 

 

Comment
Harmoniser une cicatrice, ancienne ou récente, externe ou interne et son traumatisme, est tout à fait possible.
Blessure, brûlure, fracture, opération, césarienne... chacune marque dans notre chair son histoire, ses circonstances, sa raison d'être et en porte en elle mémoire cellulaire et émotions, telles que frustration, peur, colère, culpabilité, tristesse, joie…
Chacune est différente et appelle un besoin singulier ; en une à trois séances, vos perceptions de la zone opérée changent durablement.

Bienfaits
Prendre soin de sa cicatrice c'est prendre soin de sa globalité, s'accueillir, se respecter et s'aimer. Ce travail met en mouvement la mémoire et les émotions jusqu'à l'acceptation et la libération.
Ce soin améliore considérablement, jusqu'à leur disparition :

  • les fuites d'énergie ;
  • les blocages énergétiques (manque, stagnation, etc.) ;
  • les adhérences et blocages physiques ;
  • une altération de la sensibilité et de la couleur cutanée ;
  • un mal-être au toucher ou visuel dans la zone ;
  • les douleurs diffuses dans la zone ou dans sa périphérie, même anciennes.

L'harmonisation globale des cicatrices est une technique élaborée par le Dr. Mahé. David Kanner, ostéopathe, a étudié plus particulièrement les effets de la césarienne et m'a enseigné la méthode.

Déroulement d'une séance
Vous êtes allongé sur une table de massage. Je vous guide pour vous détendre et prendre contact avec votre cicatrice. Je travaille ensuite avec mes mains, à distance de la cicatrice. La toucher n'est en effet pas nécessaire. Par votre ressenti, vos sensations, la présence à votre propre corps, vous participez activement et toujours en douceur à la séance ; vous en êtes le maître. Souvent, les clients sentent un soulagement à l'issue de la séance.

Durée
60 minutes.

 

"Nous devons écouter nos âmes,Si nous voulons devenir sains.Finalement nous sommes ici,Parce qu'il n'y a aucune fuite devant nous-mêmes.Tant que l'homme ne se rencontre pas Dans les yeux et au cœur de ses prochains,Il est en fuite.Tant qu'il n'admet pas,A ce que ses prochains participent à son centre,Il n'y a aucune sécurité.Tant qu'il craint d'être vu,Il ne peut se reconnaître ni reconnaître l'autre,Il sera seul.Tout est lié à tout."

Hildegard von Bingen